Covid 2

En fonction de la situation sanitaire, le plan de déconfinement n’est pas le même dans tous les départements de France, classés en zone verte, orange ou rouge, déterminée notamment en fonction du nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19, du taux d’occupation des lits de réanimation par des patients atteints et de la capacité de réalisation des tests virologiques. Quelle que soit la couleur du département, il faut rester très vigilant.

Les laryngectomisés, comme vous vous en doutez, sont particulièrement vulnérables, pendant cette période difficile. Il est fortement conseillé d’encore mieux protéger le trachéostome que d’habitude, en portant un filtre Mutivoix même par dessus le nez artificiel (ou deux filtres Mutivoix).

Nous ne pouvons affirmer avec certitude que les filtres Mutivoix sont efficaces contre le Covid 19. Toutefois, les médecins ORL contactés en recommandent l’emploi. Ces filtres, remboursés par la Sécurité sociale sur prescription médicale, sont disponibles dans nos associations.

Il faut aussi bien entendu appliquer tous les gestes barrière recommandés et respecter les consignes données par les autorités. En cas de doute ou de détérioration de votre état de santé contactez les services d’urgence ou votre médecin traitant.

Un numéro vert – 0 800 130 000 -répond en permanence à vos questions, (24h/24 et 7j/7). Attention, cette plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Le site « mesconseilscovid.fr », conçu par le Ministère des solidarités et de la santé, offre des conseils personnalisés pour que chacun puisse agir contre le virus. Il permet à chacun de trouver toutes les informations utiles pour se protéger et protéger les autres, en étant acteur de la lutte contre le Covid-19, facilitant ainsi le travail des médecins, hôpitaux et enquêteurs sanitaires.

Opérationnel depuis le 25 mai, ce site regroupe toutes les informations utiles pour se protéger et protéger les autres dans la lutte contre le Covid-19. Toutes les informations mises à disposition « sont validées médicalement et mises à jour quotidiennement ».

Ce site est élaboré par « une équipe mixte, composée de médecins (infectiologues, anesthésistes, généralistes…), de représentants d’associations de patients et d’experts du numérique, en charge de sa conception ».

Il propose d’obtenir « en 3 minutes des recommandations pour votre santé et celle de vos proches ». Les conseils « sont personnalisés en fonction de votre situation médicale, familiale, professionnelle et géographique », est-il indiqué. « Ils sont mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la connaissance du virus et de la politique nationale de lutte contre l’épidémie. »

Le Ministère précise sur le site que « ce service est utile en amont du parcours de soin » et que l’information fournie « ne se substitue pas aux conseils d’un médecin ». « Dans certains cas, nous vous conseillerons d’ailleurs de consulter votre médecin », écrit-il.

Le service en ligne propose de remplir une série d’informations concernant son département de résidence, son activité professionnelle (avec éventuellement la mention d’un métier dans le champ sanitaire ou médico-social), la composition de son foyer, les éléments pouvant déterminer des facteurs de risque, son état de santé et d’éventuels symptômes du Covid-19.

En fonction du lieu renseigné, il rappelle les règles du déconfinement en cours. Il renvoie à des recommandations spécifiques en cas de présence d’une personne vulnérable au sein du foyer, par exemple. Il liste aussi les mesures à adopter en fonction de ses antécédents médicaux ou symptômes.

Les réponses sont « sauvegardées dans votre navigateur et les conseils sont mis à jour régulièrement », est-il indiqué après les conseils formulés.

Le ministère précise sur le site que les données renseignées pour personnaliser les conseils sont « traitées, le temps de fournir la recommandation appropriée et sur la base de votre consentement » mais qu’il « n’a pas accès à ces données ». Il est possible pour l’utilisateur de les supprimer en cours de navigation.

« Seules vos données de connexion au service (heure, date…) sont conservées pour répondre à une obligation légale (article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004) et pour une durée d’un an conformément à la loi », est-il encore mentionné.

Le responsable du traitement du site est la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) du ministère des solidarités et de la santé. Le site est hébergé par OVH.